Partenaires




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil > Le LAHM

Le LAHM

Historique du laboratoire :

Le LAHM ("Laboratoire d’Archéologie et Histoire Merlat"), créé en 2009, réunit dans un seul organisme de recherche les anciens laboratoires de Rennes 2 "Merlat", "CERAMA" (Archéologie), et "CRESCAM" (Histoire).


L’acronyme de cette nouvelle institution met en avant la vocation pluridisciplinaire du laboratoire (en Archéologie et Histoire) et affirme la volonté de s’ancrer dans la tradition du plus ancien laboratoire rennais, dédié à la figure de Pierre Merlat, professeur et doyen de la Faculté de Lettres et Sciences Humaines de Rennes (1948-1959), historien, archéologue et figure illustre de la guerre et de la Résistance.


Cette noble référence permet d’évoquer d’un côté la double nature disciplinaire du laboratoire, et de l’autre l’énergie et la passion intellectuelle qui caractérisent l’activité de recherche et d’enseignement de ses membres.


Caractéristiques générales du travail au sein du laboratoire :

La richesse principale du LAHM réside sans doute dans la différentiation et dans la pluridisciplinarité de ses composants, avec une forte caractérisation de fond en sciences humaines. Ce laboratoire est en effet un lieu de recherche dans lequel travaillent côte à côte des archéologues et des historiens, mais également des historiens de l’Art.

Les axes de recherche portent sur plusieurs thématiques, organisées à l’intérieur d’une série d’équipes formées par des enseignants-chercheurs, des doctorants, mais également des plus jeunes chercheurs, encore en formation (niveau Master). Voici un autre point fort de ce laboratoire universitaire : l’opportunité de former des jeunes chercheurs, ce qui donne la chance de travailler dans une équipe extrêmement dynamique.

Tutelles :

- Université Rennes 2, UFR Sciences Sociales
- CNRS UMR 6566 (CReAAH : Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire)

Disposition des lieux

Le laboratoire regroupe 4 salles :

- La salle A 113/114, dite « salle des Séminaires ». Dotée d’un bel agencement avec statues et lapidaires, la salle accueille des séminaires, des soutenances de mémoire, des réunions, etc... Capacité d’accueil, 20 pers. max.




- La salle A 115, dite « Salle d’étude céramique et de post-fouille » met à disposition un espace dédié au traitement du mobilier archéologique (tri, comptage, inventaire, datation) et aux différents travaux préparatoires à la rédaction des rapports de fouilles.




- La salle A 116 est une « Salle de lavage » utilisée pour le stockage et le nettoyage des éléments issus de la fouille




- La salle A 117/118 constitue le cœur du laboratoire. C’est là que s’organisent les principales activités de recherche. Rassemblant l’accueil, le centre de documentation, le centre logistique et le pôle informatique, il constitue un espace dynamique où se retrouvent les acteurs de la recherche en archéologie et histoire antique. Capacité d’accueil, 30-35 pers. max.